Exode chapitre 20 verset 17

OSTY

LIENART

CRAMPON 1905

Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui est à ton prochain.

Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain. Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui appartient à ton prochain.

Tu ne convoiteras point la maison Lie ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne ni rien de ce qui lui appartient.

Deutéronome chapitre 5 verset 21

OSTY

LIENART

CRAMPON 1905

Et tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain; et tu ne désireras pas la maison de ton prochain, son champ, ni son serviteur, ni sa servante, son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui est à ton prochain.

Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, et tu n'envieras pas sa maison, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui appartient à ton prochain.

Tu ne convoiteras point la femme de toit prochain. Tu n'envieras point sa maison, ni soit champ, ni soit Serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, m rien de ce qui appartient à ton prochain.

COMMENTAIRES 

 

Ce commandement est unique, car aucune législation au monde n’a encore émis une loi qui condamne les mauvais désirs ou les projets néfastes, qu'une personne peut cultiver ou élaborer dans son cœur. Cet ordre condamne le désir d’intention, c’est à dire la préparation avant le passage à l’acte, en d’autres termes les projets conçus ou mis en place dans la pensée d’un individu pour s’approprier ce qui ne lui appartient pas. 

Le commandement avant le commandement

« Les projets mis en œuvre par la personne pour déposséder quelqu’un d’un droit » n’est-ce pas le processus premier qui a conduit nos premiers parents droit au péché en piétinant la souveraineté de Dieu ? Ainsi se trouve confirmée notre constatation précédente, le Décalogue nous invite à la réflexion sur les événements du jardin d’Eden, en reprenant dans un sens inverse le développement des événements qui ont conduit un homme et une femme à se détourner de Dieu et à briser les relations d’alliance qu’ils entretenaient avec lui. 

Il est également possible de tirer cette conclusion : les principes contenus dans les Dix Paroles montrent le chemin qui mène à Dieu, un peu comme l'invitation qui fut lancée à Moïse "monte vers moi" (Ex 24:12; Deut 10:1) et qui désigne une élévation ou une position de faveur (Prov 25:7; Luc 14:10). Or, l'événement nous enseigne également, que la présence de Dieu est ce qui procure la vie. Car quoique Moïse a jeûné, sa vigueur ne s'était pas altérée. L'éloignement du Divin, ce qui est comparable à cacher sa face (Ps 104:29), est ce qui conduit à la mort. A ce sujet les Saintes Écritures montrent combien Dieu est loin des méchants, pour qui il n'y a aucune espérance de vie éternelle (Ps 119:155).

Ainsi, la convoitise de notre premier père Adam fut la porte ouverte à  l'éloignement spirituel. Le chemin emprunté l'a conduit par des étapes successives qui ont été  : idolâtrie, adultère spirituel, vol,  infidélité,  calomniateur, sacrilège, mensonge, meurtre, et déshonneur. Cela n'est pas sans parallèle avec la déclaration de l'apôtre Paul qui, parlant du désir immodéré d'une chose (ici l'argent), déclare que c'est la racine de toutes sortes de choses mauvaises (1Tim 6:10).

Le principe de la loi mosaïque inclus dans la loi chrétienne 

Et, finalement, dans le dernier commandement: « Tu ne convoiteras point » ou « ne désireras pas égoïstement » ce qui appartient à ton prochain, se trouve inclus le principe suivant: «Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie» (Prov 4 :23).

C'est pourquoi Jésus a dit: « C'est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies» (Mat. 15: 19). Si nous gardons notre cœur, nous serons les premiers à rendre l’honneur aux autres au lieu de le convoiter (1 Cor. 10: 24; Phil. 2 : 4; Rom. 12: 10).

 

 


Étude et commentaires du Livre Sacré   http://www.le-livre-sacre.net