Troisième jour de la création 1ère partie

Genèse 1:9

 

volcan

Et Dieu dit encore : " Que les eaux

au-dessous des cieux se rassemblent en un

seul lieu et qu'apparaisse la terre ferme. " Et

il en fut ainsi. Et la terre ferme, Dieu

l'appelait Terre, mais le rassemblement des

eaux, il l'appela Mers. En outre, Dieu vit

que c'était bon. Genèse chap.1 vers. 9-10

L’écorce terrestre a été modifiée. Une masse colossale d’eau et de terre a été déplacée. Combien de temps faut-il à un jardinier pour remuer la terre de son jardin ? Tout dépend de la dimension de la pièce de terre n’est-ce pas? Mais viendrait-il à l’idée d’un jardinier qui aime sa parcelle de terrain de venir avec une pelleteuse pour tout retourner? Non sans aucun doute. Les moyens utilisés ne sont pas proportionnels aux travaux à effectuer. Si quelqu’un agissait ainsi, ce serait pour démolir ou renverser mais pas pour mettre en place. Car on laboure avec une charrue, mais on jardine avec une fraise ou une pelle-bêche.

Le temps des verbes utilisé ici (en hébreu il y a le parfait qui est l'action accomplie ou achevée, et l'imparfait c'est-à-dire inaccompli, non achevé), montre une action continue. Dieu est bien plus qu’un jardinier, aussi ne souhaite-t-il pas détruire mais embellir la terre pour qu’elle reçoive la vie. Ainsi, ce n'est pas par une action violente, mais par une action progressive, mais ferme et puissante que la terre est transformée. Suffisamment de force pour la modifier mais pas trop, sans quoi elle serait détruite. Cette notion fondamentale est enseignée dans le reste des écritures : l’action de Dieu est déterminée, ferme, progressive pour mener à bien sa volonté, son dessein. Dieu maîtrise parfaitement sa puissance. Il sait quand agir, et de quelle manière. Un excellent exemple est consigné dans le deuxième rouleau (Exode 3:19-20 et chapitres 7 à 12).

D'autre part, la Parole de Dieu est toujours suivie d'effet, ce qui est confirmé par le prophète Isaïe qui déclare au chapitre 55 verset 11 (c'est Dieu qui parle): "ainsi sera ma parole qui sort de ma bouche. Elle ne reviendra pas vers moi sans résultat, mais elle ne manquera pas d'exécuter ce en quoi j'ai pris plaisir et, à coup sûr, elle aura du succès dans ce pour quoi je l'ai envoyée."

Aux qualités précitées, nous ajoutons sa maîtrise. Et cette facette de sa "personnalité" fait qu'il n'agit pas avec nous avec dureté. Combien est belle cette louange du roi David: "Il n'a pas agi avec nous selon nos péchés; et il n'a pas fait venir sur nous ce que nous méritons, selon nos fautes" (Psaume 103:10).

page précédente sommaire page suivante
 
Page 9/30
 
 

Étude et commentaires du Livre Sacré   

http://www.le-livre-sacre.net