Sixième jour de la création 7eme partie

genèse 1:28

 

peroquetfamilierpoissonlionne

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et devra s’attacher à sa femme, et ils devront devenir une seule chair. En outre, Dieu les bénit et Dieu leur dit : " Soyez féconds et devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la ; tenez dans la soumission les poissons de la mer, et les créatures volantes des cieux, et toute créature vivante qui se meut sur la terre. " Genèse 2:24; 1:28

Dieu voulait que les humains aient des enfants et peuplent la terre. Il mit le premier homme en présence de la première femme et, de fait, célébra le tout premier mariage (Genèse 2:22-24). Rien d’étonnant, donc, au fait que beaucoup de gens accordent tant d’importance au mariage et à la famille.

 

La première famille

Yahwah (heb: Yehwah) créa Ève, la première femme, à partir de l’une des côtes d’Adam. Elle était donc de la même "espèce" que l’homme, "l’os de [ses] os et la chair de [sa] chair", et non un être inférieur. En harmonie avec ce fait, le récit divinement inspiré déclare: "C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et il devra s’attacher à sa femme, et ils devront devenir une seule chair." (Genèse 2:23, 24). Le mot hébreu traduit par le verbe "s’attacher" signifie littéralement "adhérer très fortement, comme avec de la colle". (Lexique hébreu et chaldéen du texte de l’Ancien Testament [angl.], de Gesenius).

Ce terme suggère que les conjoints devraient être des compagnons inséparables. Selon un autre bibliste, "il évoque davantage que l’union sexuelle d’un homme et d’une femme, et a trait à l’ensemble de leurs relations". Ainsi, le mariage n’est pas un caprice, mais un lien permanent. Et même si elle est parfois mise à l’épreuve, cette union s’avère généralement indéfectible quand les conjoints se respectent mutuellement (Matthieu 19:3-9).

L'ordre "l’homme quittera son père et sa mère, et il devra s’attacher à sa femme" montre clairement qu'il entrait  bien dans le dessein du Créateur, qu'il y ait des enfants. La Parole de Dieu définit clairement le modèle à suivre en matière de mariage. Après avoir créé le premier couple et l’avoir uni, Dieu établit le principe suivant: "L’homme quittera son père et sa mère, et il devra s’attacher à sa femme, et ils devront devenir une seule chair." (Genèse 2:24).

 

Pourquoi quitteraient-il 
père et mère?

L'expression "quittera son père et sa mère" est d'ordre général et elle définit aussi un but. Elle ne signifie aucunement l'abandon des parents, qui à cette époque et selon le dessein divin, seraient parfaits. Ou alors qu’une fois mariés les enfants peuvent tourner le dos à leurs parents et ne doivent plus leur témoigner de respect ni d’honneur. "Ne méprise pas ta mère parce qu’elle a vieilli", rappelle en effet la Parole de Dieu (Proverbes 23:22). Il n’en demeure pas moins que le mariage impose des ajustements dans les relations familiales. Tant que chacun dans la famille garde cela présent à l’esprit, le jeune couple peut profiter de l’expérience et de la sagesse des parents. 

Plus précisément donc, le but prévu était : que les descendants du premier couple, puis l'humanité toute entière, s'étendent sur la Terre, puisqu'ils quitteraient père et mère.

 

Que signifie soumettre la Terre ?

Le récit biblique explique ensuite que les humains ont reçu autorité sur toutes les formes de vie de la planète, "les poissons de la mer, et les créatures volantes des cieux, (...) et tout animal se mouvant qui se meut sur la terre". (Genèse 1:26.) Il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’aujourd’hui encore beaucoup de gens aiment être entourés d’animaux et jouer avec eux. Certains ont tellement conscience de leur responsabilité envers les animaux, qu’ils se consacrent à la préservation des espèces menacées ou militent contre les souffrances inutiles infligées aux animaux.

Les humains ont également reçu la proposition de "soumettre la terre" (Genèse 1:28). Qu’est-ce que cela impliquait? Tout, sauf exploiter la planète égoïstement et de façon irresponsable jusqu’à épuiser ses richesses, polluer son atmosphère et envahir son sol et ses océans de détritus. Dieu a montré ce qu’il entendait par ‘soumettre la terre’ en ‘plantant un jardin en Éden, vers l’orient, et en y mettant l’homme qu’il avait formé’. (Genèse 2:8.) Le jardin d’Éden devait servir de modèle pour l’aménagement du reste de la planète. Il reflétait le dessein de Dieu quant à la terre.

 

  page précédente sommaire page suivante

Page 21/30

 


Étude et commentaires du Livre Sacré     

http://www.le-livre-sacre.net