Validation et Inauguration de
la Nouvelle Alliance

 

Préalablement et à l'insu de Judas, Jésus avait demandé à Pierre et à Jean de faire les préparatifs de la Pâque. Cette fête était  un mémorial qui avait débuté en Égypte. A ce sujet, voici ce que Yahwah (heb: Yehwah) avait dit à Moïse: "ce jour devra vous servir de mémorial, et vous devrez le célébrer comme fête dans toutes vos générations (...)" (Exode 12:14-16). La Pâque était invariablement célébrée le 14 Nisan (Abib). Ainsi en cette soirée du 31 mars ou 1 avril de l'an 33,  un agneau est prêt. Il y a du pain sans levain, des herbes amères, de l'eau et du vin.  Il va se passer en cette soirée un événement marquant pour toute l'éternité. Jésus renvoie Judas puis...

 

 

Une fois Judas sorti, Jésus instaure avec ses apôtres fidèles une célébration, ou commémoration, entièrement nouvelle. Il prend un pain, prononce une prière de remerciement, rompt ce pain et le leur donne en disant: “Prenez, mangez.” Et il explique: “Ceci représente mon corps, qui doit être donné pour vous. 

 
Continuez à faire ceci en souvenir de moi.”

Quand tous ont mangé du pain, Jésus prend une coupe de vin, vraisemblablement la quatrième de ce service pascal, rend grâce aussi, la leur passe et leur demande d’y boire, en déclarant: “Cette coupe représente la nouvelle alliance en vertu de mon sang, qui doit être répandu pour vous.” Ainsi, il institue un mémorial, la commémoration de sa mort. Chaque année, le 14 Nisan, cette commémoration devra être répétée, comme Jésus le dit, en souvenir de lui. Elle rappellera à la mémoire de ceux qui la célébreront ce que Jésus et son Père céleste ont fait pour permettre à l’humanité d’échapper à la condamnation à mort. Pour les Juifs qui deviendront des disciples de Christ, cette célébration remplacera la Pâque.

En l'an 2002 cette célébration correspondra à la date du jeudi 28 Mars après le coucher du soleil. En 2003 ce sera le mercredi 16 Avril.

Jésus est le médiateur de La Nouvelle Alliance, qui a été validée par son sang versé. Dans les Saintes Écritures, le médiateur est la personne utilisée en tant qu'intercesseur, qui permet de réconcilier deux parties en désaccord. Ce terme est clairement appliqué à Moïse et à Jésus, les médiateurs, respectivement, de l'alliance de la Loi et de la nouvelle alliance (Ga 3:19; 1Tm 2:5).

Ainsi, en cette soirée mémorable, deux alliances seront conclues:

La nouvelle alliance prédite par Jérémie (Jer 31:31-34) produisant une nation de sous-prêtres. Elle remplace l’ancienne alliance, celle de la Loi. Cette alliance est conclue entre deux parties: d’un côté, Yahwah Dieu, et de l’autre, les chrétiens oints de l’esprit. En plus de pourvoir au pardon des péchés, cette alliance permet la formation d’une nation céleste de rois-prêtres (voir Matthieu 26:21-29; Marc 14:18-25; Luc 22:19-23; Jean 13:18-30; 17:12; 1 Corinthiens 5:7).

L'alliance de Jésus avec ses disciples pour le royaume. Il promit aux 11 apôtres fidèles qu’ils s’assiéraient sur des trônes (Lc 22:28-30 ; voir aussi 2Tm 2:12). Plus tard, il révéla que cette promesse concernait tous les "vainqueurs" engendrés de l’esprit (Rév 3:21; 1:4-6; 5:9,10; 20:6). Le jour de la Pentecôte, cette alliance fut appliquée, lorsque les disciples qui étaient présents dans la chambre haute à Jérusalem furent oints d'esprit saint (Ac 2:1-4, 33).

Nécessité du sang pour valider une alliance. En Hébreux 9:16, l'apôtre Paul parle d'alliances entre Dieu et l'homme, qui exigeaient des sacrifices. Il est à remarquer que, particulièrement chez les Hébreux, l'accès auprès de Dieu et les alliances avec lui se faisaient habituellement grâce à des sacrifices d'animaux. De même que l'alliance de la Loi exigeait une effusion de sang pour entrer en vigueur et être valide devant Dieu (Hé 9:17-19), pour valider pareillement la nouvelle alliance, c'est la vie humaine de Jésus Christ qui sera sacrifiée (Lc 22:20).

 

NOTE: le thème de la Nouvelle Alliance est développé en profondeur dans Jésus-Christ médiateur de la Nouvelle Alliance

 

RETOUR ACCUEIL

 


Étude et commentaires du Livre Sacré    http://www.le-livre-sacre.net