Toutes les prières sont-elles exaucées?

Comme il en a été fait mention plus haut, une nette distinction est établie entre le souhait et la prière (on ne parle pas ici du vœu qui signifie, au sens biblique, donner à Dieu). Selon saint Pierre, une chose est certaine, c'est que, nos prières peuvent être comme "enchaînées"ou "entravées". Nous lisons "afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières" (1 Pierre 3 :7, Segond). Dans la traduction Liénart, nous lisons également au Psaume 66, verset 18 : "Et mon cœur s'est détourné de l'iniquité, - sans quoi le Seigneur ne m'eût exaucé".

Combien il est agréable de savoir que "Yahvéh est loin des méchants, mais qu'il écoute la prière des justes" (Prov 15:29; Osty). Ainsi, l'homme qui craint Dieu et qui désire être exaucé doit s'approcher de lui les "mains pures" comme l'exprime si bien le prophète Isaïe dans la Bible de Crampon: "Que m'importe la multitude de vos sacrifices! dit Jéhovah. Cessez de m'apporter de vaines oblations; l'encens m'est en abomination. Quand vous multipliez vos prières je n'écoute pas; vos mains sont pleines de sang. Lavez-vous, purifiez-vous; ôtez de devant mes yeux la malice de vos actions; cessez de mal faire. Apprenez à bien faire; recherchez la justice, redressez l'oppresseur, faites droit à l'orphelin, défendez la veuve ..." (Isaie 1 : 11-18).

Certains objecteront qu'il suffit d'être sincère pour être exaucé. Cependant, n'est-il pas vrai que ceux qui ont persécuté saint Paul, Jésus-Christ ou Etienne - quoique sincères - ont agi avec une ignorance qui méritait cependant la justice divine (Rom 10 :2)? Loyaux à l'égard de leurs responsables, ils ont sûrement pensé châtier des fomentateurs de troubles, mais cela les rendaient-ils innocent d'une sanction divine? Sinon, pourquoi Jésus, Etienne ou Paul ont-ils prié pour que cela leur soit pardonné (Lc 23 :34, Act 7 :60; voir aussi Rom 10 :3).

Par conséquent il ne fait pas de doute qu'ils partageaient une part de culpabilité. Ainsi, il apparaît que quelque soit l'intensité du zèle qu'un croyant peut avoir, aussi sincère soit-il dans sa dévotion, celle-ci peut être rendu vaine, si sa prière n'est pas conforme à la volonté divine, comme on peut le lire de ces textes :

Toutefois la miséricorde de Dieu est telle, que le Souverain suprême établi une nette différence entre : celui qui entreprend son chemin pour la première fois, et celui qui s'y rend tous les jours.

En d'autres termes, l'attitude hésitante ou trébuchante d'un enfant, d'une femme, ou d'un homme qui entreprend cette démarche de la prière, avec humilité, attire la compassion de notre grand Créateur; beaucoup plus que quelqu'un qui sait ce qu'il faut faire et ne le fait pas.

Dans l'épître de Jacques nous lisons en effet : "Si donc quelqu'un sait faire ce qui est juste, mais ne le fait pas, il y a péché pour lui" (Jacq 4:17). En effet, qui parmi nous resterait insensible à quelqu'un de petit qui ploierait sous le fardeau? A combien plus forte raison, notre Dieu et Père n'est pas insensible.

"Qu'en pensez-vous? A dit Jésus. "Si un certain homme vient à posséder cent brebis et que l'une d'elles s'égare, ne laissera-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf sur les montagnes pour partir à la recherche de celle qui s'est égarée? Et s'il lui arrive de la trouver, oui je vous le dis, il se réjouit plus à son sujet que pour les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées. Pareillement, on ne désire pas, chez mon Père qui est au ciel, qu'un seul de ces petits périsse" (Mat 18:12-14; voir aussi Jonas 4 :11; Ps 36 :6; 1 Pi 4:17). 

Dans le livre des Chroniques nous lisons cette autre leçon de miséricorde : "Car une grande partie du peuple, beaucoup [de ceux] d'Ephraïm , et de Manassé , d'Issacar, et de Zabulon , ne s'étaient pas purifiés , car ils ne mangèrent pas la Pâque selon ce qui est écrit ; mais Ezéchias pria pour eux , en disant: "Que Yahvé, qui est bon, pardonne à quiconque aura appliquer son cœur à rechercher Dieu, Yahvé, le Dieu de ses pères, même s’il n’a pas la pureté requise pour les choses saintes !" (2ch30:18-20. trad. Osty). Dieu exauça donc la prière d'Ezéchias et guérit le peuple.

 


Étude et commentaires du Livre Sacré    http://www.le-livre-sacre.net