Pour quoi prier?
Que demander, que dire?

Il y a toutes sortes de choses qui peuvent faire l'objet de nos prières. Ce peut être, par exemple, le désir d'être heureux en mariage; ou bien celui de rester pur jusqu'au jour des noces. Dans ce cas, on peut prier pour avoir de la maîtrise de soi. Il peut arriver que nous manquions de sagesse parce que nous ne savons pas comment agir dans une situation critique (Jac 1:5-6).

Mais il y a encore beaucoup d'autres circonstances pour lesquelles il est possible d'adresser à Dieu une requête, sans avoir besoin de se convertir à la vie monastique, comme par exemple:

Mais aussi pour élargir sa façon de voir comme dans cette prière de David : "Fais-moi connaître tes voies, ô YeHWaH ! Enseigne-moi tes sentiers. Fais-moi marcher dans ta vérité et enseigne-moi" (Ps 25:4, 5), pour réussir sa vie tout comme Moïse a fait cette prière : "Montre-nous comment compter nos jours de telle manière que nous introduisions un cœur de sagesse" Ps 90:12), tout simplement pour louer Dieu " Et maintenant, ô notre Dieu, nous te remercions et nous louons ton nom magnifique" (1 Chr 29:10-13).

Quand nous avons de la peine, nous pouvons trouver de la consolation dans la prière (Psaume 51:17; Proverbes 15:13). C'est ce qu'a fait la fidèle Hanna. Elle vivait à une époque où il était courant en Israël d'avoir une grande famille; or, elle-même n'avait pas d'enfant. Sa stérilité lui valait les railleries de Peninna, la seconde femme de son mari, Elqana, à qui celle-ci avait donné des fils et des filles. Hanna pria intensément et fit le vœu que si elle avait un fils, 'elle le donnerait à YeHWaH pour tous les jours de sa vie '. Sa prière ainsi que les paroles du grand prêtre Éli la consolèrent, si bien que "son visage ne parut plus soucieux". Hanna donna naissance à un garçon qu'elle appela Samuel et qu'elle envoya plus tard servir au sanctuaire de YeHWaH (1 Samuel 1:9-28).

Ainsi, si une situation nous cause de la peur, de la peine ou de l'inquiétude, ne manquons pas de prier Dieu de nous consoler (Psaume 55:1-4). Une fois que nous lui avons ouvert notre cœur, ne soyons "plus soucieux", car soit il ôtera notre fardeau, soit il nous donnera la force de le porter (Ps 55:22).

Dans les moments où nous supplions, des pensées exprimées dans la Parole de Dieu peuvent nous revenir à la mémoire et nous consoler. Le plus long des Psaumes est une magnifique prière mise en musique. On y trouve ces paroles, composées peut-être par le prince Hizqiya : "Je me suis souvenu de tes décisions judiciaires depuis des temps indéfinis, ô YeHWaH , et je me console" (Psaume 119:52). Quand nous prions humblement parce que nous sommes grandement éprouvés, il peut arriver que nous nous souvenions d'un principe ou d'une loi biblique qui nous aidera à adopter une conduite dont nous tirerons l'assurance consolante de plaire à notre Père céleste.

Si nous réagissons positivement face aux difficultés de la vie (ici, nous ne faisons pas référence aux douleurs excessives causées par les maladies invalidantes ou le deuil), nous pouvons faire nôtre cette prière de David : "Scrute-moi, ô Dieu, et connais mon cœur. Examine-moi, et connais mes pensées troublantes, vois s'il y a en moi quelque voie douloureuse, et conduis-moi dans la voie des temps indéfinis" (Ps 139:23, 24).

Alors que de nombreuses personnes prient exclusivement pour demander quelque chose, notre amour pour Dieu devrait nous inciter à le prier aussi pour le remercier et le louer. Le bien le plus précieux n'est-il pas que la paix de Dieu réside dans notre coeur? "Ne vous inquiétez de rien, a écrit Paul, mais en tout, par la prière et la supplication avec action de grâces, faites connaître vos requêtes à Dieu; et la paix de Dieu, qui surpasse toute pensée, gardera vos cœurs et vos facultés mentales par le moyen de Christ Jésus" (Philippiens 4:6,7). Ainsi, outre des supplications et des requêtes, nous devrions adresser à notre Créateur des expressions de reconnaissance pour ses bénédictions spirituelles et matérielles (Proverbes 10:22).

 


Étude et commentaires du Livre Sacré    http://www.le-livre-sacre.net