RETOUR SOMMAIRE GÉNÉRAL |           RETOUR ACCUEIL           |           PAGE PRÉCÉDENTE           |           PAGE SUIVANTE     

 

Bonjour, 

Je m'appelle Patrick et j'apprécie tout particulièrement votre site émaillé d'anecdotes et de points très intéressants. Permettez-moi de vous poser une question concernant 1 Corinthiens 7:9. 

 

Dans ce texte il est écrit, en substance, que si un chrétien ne parvient pas à se maîtriser dans le domaine sexuel, qu'il se marie ! Ma question est la suivante : que doit faire le chrétien qui, tout en n'arrivant pas à se maîtriser, ne trouve pas de conjoint dans la congrégation chrétienne ?

Autre question : les prières faites à Dieu pour trouver un conjoint sont-elles entendues par lui? Si la réponse est oui, pourquoi tant de chrétiens seuls et désespérés ? 


Cher Patrick

Voici ce que l’on peut lire dans la traduction de Jean Noël Darby : 

«Or je dis à ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, qu’il leur est bon de demeurer comme moi. Mais s’ils ne savent pas garder la continence, qu’ils se marient, car il vaut mieux se marier que de brûler ».

Parlons tout d’abord du contexte de la lettre de Paul aux corinthiens. 

  • Il semble que l’apôtre était à Ephèse (1 Cor 16:8). Il n’y a aucun doute sur le fait que sa lettre a été lue tout d’abord à Éphèse avant d’être envoyée à Corinthe (comparer avec Col 4:16). Les conseils qui y sont donnés sont donc applicables à toutes les congrégations et pas seulement celle de Corinthe. 

  • Ensuite, il est à remarquer qu’il s’agit d’un conseil et non d’un ordre qui s’applique à l’ensemble du conseil que donne Paul (v6). 

  • Que le conseil de se marier dans le Seigneur seulement s'applique à la veuve chrétienne(v 39) 

  • Pourquoi l’apôtre Paul dit-il qu’il est bon d’agir ainsi? Parce que ceux qui se marient auront de la tribulation répond l’apôtre (v28). En effet on peut souffrir de la maladie ou de la mort de ses enfants ou de son conjoint bien aimé. Et cette souffrance peut-être très grande. Pensons à l’extraction du charbon faite par les enfants dans les mines anglaises du 19eme siècle. 

  • Le verset 9 fait allusion au fait de brûler de désir. C’est à dire que la pensée et l’esprit sont constamment sous la pression du désir. Et c’est un handicap non pas d’être marié, mais d’avoir l’esprit régulièrement tourné vers le désir de se marier. Autant donc se marier, ce qui libèrera l’esprit. 

Vous êtes à féliciter pour avoir discerner qu’il était préférable de se marier dans le Seigneur. C’est en effet l’esprit de l’épître de saint Paul comme cela est confirmé plus tard dans sa deuxième lettre. Mais avant de passer au choix du conjoint dans la congrégation chrétienne, j’aimerai vous citer une expérience. Il y a à peu près 20 ans de cela, j’attendais le train dans la gare de sainte Foy la Grande. Deux jeunes femmes évangélistes parlaient sur le choix d’un conjoint. J’écoutais attentivement et j’ai été surpris de les entendre dire qu’elles recherchaient un conjoint spirituel. C’était quelque chose de beau à entendre. Il semble que ce soit là le point clé. 

En effet, dans la congrégation chrétienne, il est plus facile de trouver un conjoint qui possède des qualités spirituelles (plus facile ne voulant pas dire évident). Une chose certaine, il acceptera plus facilement les conseils des aînés tout autant que des chrétiens (nes) mûrs (es) dont les principes sont élevés. Est-ce qu’une personne non chrétienne recherchera l’intimité avec le Vrai Dieu? Ce n’est pas sûr, et même c’est peu probable. Alors, il n’est pas interdit de se marier, mais il est déconseillé de se marier en dehors du Seigneur. On ne place pas deux personnes sous un joug inégal (2 Cor 6:14).

Remarquez toutefois que le fait de se marier dans le Seigneur seulement n'est applicable qu'à la veuve chrétienne.

En faisant référence à la congrégation chrétienne. 

De quelle congrégation l’apôtre fait-il mention? De celle qui s’attache au Seigneur Jésus-Christ. Il ne s’agit donc pas d’une congrégation païenne éloignée de Dieu ou d’un peuple aux désirs exclusivement charnels ou de ceux qui acceptent les idoles ou qui fréquentent les temples remplis d’idoles. La Vérité a libéré les chrétiens pourquoi donc se replongeraient-ils dans les ténèbres? Une femme ou un homme libre va-t-il rechercher de nouveau à être esclave (Jn8:32; 1 Cor7:23). 

Aujourd’hui, il y a de nombreux chrétiens, mais combien servent Dieu et son Christ avec sincérité? Pas beaucoup, n’est-ce pas? Dans la mesure de la connaissance limitée de l’auteur, il n’y a pas de religion, disons plutôt : AUCUNE religion, ne détient la Vérité. Toutes les religions chrétiennes ont une part de Vérité mais également d’erreurs et de mensonges. La Vérité est en Christ Jésus seulement. A partir de ce triste constat, il faut de préférence rechercher un conjoint dans le Seigneur, c'est à dire: craignant Dieu, l’aimant de tout son coeur, qui s’écarte des idoles, aimant ce qui est Vrai et pur, capable de manifester le fruit de l'esprit saint (Gal5:22) mais pas dans une Congrégation exclusive. Par conséquent, il est préférable de rechercher dans sa Congrégation mais ce n’est pas une obligation biblique. 

Car la religion qui prétendrait à l’exclusivité devrait en premier lieu retirer son cortège d’erreurs. Et ce n’est pas demain la veille. Très souvent l’auteur compare la situation de la congrégation chrétienne à celle qui existait à l’époque des juges ou du roi Roboam avec les deux tribus et les lévites qui le soutenaient et les 10 tribus de l’autre. Parce que c’est vraiment cela. En méditant sur ces choses on acquiert un peu plus de souplesse sans placer un fardeau inutile. Parce que vouloir être intransigeant dans un domaine comme celui du mariage, c’est vouloir maîtriser l’individu. Et les religions qui appliquent cela ont un comportement sectaire. Elles veulent préserver leurs membres ou leur soutien financier, ce qui est plus ou moins louable. La pensée de saint Paul est que le ou la chrétien(ne) ne se place pas sous une charge qui ne soit pas équilibrée et qu’il ou elle ne soit pas dispensé(e) d’adorer Dieu (YHWH) et de servir Christ le Seigneur. 

Les deux autres questions : les prières faites à Dieu pour trouver un conjoint sont-elles entendues par lui? Si la réponse est oui, pourquoi tant de chrétiens seuls et désespérés ?

Si la prière vient d’un cœur sincère, qu’est-ce qui peut faire que la prière ne soit pas entendue? Cependant, le fait qu’une prière soit entendue ne signifie pas qu’elle soit exaucée. Parce qu’il s’agit là d’un espace de liberté qu’il appartient à chacun de combler. Si vous priez pour avoir un conjoint, êtes vous en recherche d’un conjoint? C’est à dire: allez-vous dans une congrégation ou dans une autre? Il n’y a aucun mal à cela. Ce sera plus facile pour un jeune homme. Pour une jeune femme, il sera nécessaire qu’elle en parle à ses amies et connaissances. Ce qui est important c’est de bien comprendre que rechercher un conjoint est quelque chose de normal et tout à fait conforme au christianisme. On ne perd pas sa spiritualité parce que l’on recherche un conjoint. Pourquoi y a-t-il tant de chrétiens seuls et désespérés? Est-ce qu’ils ne sont pas un peu trop exigeants, extrémistes religieux, rigides? Il n’y a pas de doute qu’il en soit ainsi pour un certain nombre. C’est ce que l’auteur a pu constater. Pour d’autres, on peut dire qu’il s’agit d’un malheur qui peut frapper comme tant d’autres malheurs nous frapperont. Le livre de Deutéronome, chapitre 20, verset 7, fait référence à ce genre de malheur. S’il est présent dans la Loi, c’est que cela peut arriver. 

Mes amitiés et bon courage dans votre recherche d'un conjoint aimant Dieu avec vérité. 

Dominique

 


Étude et commentaires du Livre Sacré
http://www.le-livre-sacre.net