RETOUR SOMMAIRE GÉNÉRAL |           RETOUR ACCUEIL           |           PAGE PRÉCÉDENTE           |           PAGE SUIVANTE     

 

 

Voici le courrier reçu


Monsieur,

Dans l'Exode, Dieu donne dix commandements à Moise. Le peuple adore un veau d'or. Moïse détruit ces premières tables. Mais, Dieu pardonne et redonne ses dix commandements (toujours dans l'Exode), "Le Seigneur dit à Moïse: Taille-toi deux tables de pierre, comme les premières, j'écrirai sur ces tables les mêmes paroles que sur les premières tables que tu as brisées". Mais, au contraire, on n'y lit plus alors qu'un Décalogue cultuel.

Je ne comprends pas. Marc.D

Cher Marc

Je suis très surpris de votre perspicacité et vous m’en voyez ravi.

Effectivement, cette portion de la Thora est un peu ardue. Etant donné qu’elle est chargée de sens, il ne fait aucun doute, que réfléchir à sa signification et à l’ordre des événements, est un peu malaisé. Il est nécessaire, aussi, de se rappeler le style littéraire antique qui consiste à annoncer l’événement puis à le décrire. Si l’on ne prend pas garde à ce mode littéraire, on ne peut pas tirer de bonnes conclusions (pour exemple typique, voir le chapitre 10 et 11 de la Genèse).

Afin d’en lever le voile, il est indispensable de lire l’intégralité des cinq premiers livres. Puis de se replacer dans le contexte pour en vivre les événements.

Vers début avril, un rassemblement est organisé devant le Sinaï. Là, l’assemblée entend la voix de YeHWaH (bien qu’en réalité et selon saint Paul, il s’agisse de messagers que les Ecritures désignent par l’expression « anges » voir Gal 3 :19). Après quoi, les commandements sont énumérés, puis sur la demande des anciens, Moïse seulement va s’entretenir avec YeHWaH (Ex 20 :19). En tant que porte-parole et prophète de Dieu, Moïse va mettre par écrits ces paroles et composer un livre (Ex 24 :4).

Donc, après avoir rédigé les 10 commandements et l’entretien qu’il eut avec Dieu, Moïse le présenta aux anciens du peuple (par anciens, il faut comprendre les chefs de 10, de 100, de mille. Voir Ex 18 :21). En tant que porte-parole de la nation, ils se sont engagés à faire appliquer la Loi (Ex 24 :7). Après cela, 70 anciens se présentent au pied du Sinaï, en compagnie de Moïse et d’Aaron, pour participer à un repas de communion. Un peu plus tard, Moïse gravit la montagne (Ex 24 :12-18). Pendant ces 40 jours, le prophète recevra des précisions complémentaires quant à ce qu’impliquait l’alliance avec Dieu. Ces précisions se rapportent à l’arche de l’alliance, le tabernacle et bien d’autres choses encore.

Puis au chapitre 32, YeHWaH annonce à Moïse la désobéissance du peuple, ainsi que l’infidélité et l’impuissance des anciens pour n’avoir pas circonscris l’idolâtrie. En tant que médiateur, Moïse sollicite la bienveillance et la miséricorde de Dieu (c’est un enseignement qui attire notre attention sur la nécessité que la faute soit couverte par la bienveillance de Dieu, car elle est péché. Voir 1 Jn 2 :1-2 ; Jn 14 :13-14 ; Rom 8 :34). Après être descendu, de colère, Moïse va briser les tablettes, et châtier ceux qui encourent la punition avec l’aide des membres de la classe de Lévi qui sont restés fidèles.

Cette période qui se situe entre cet événement et le fait de remonter dans la montagne, a pu durer une semaine, voire un mois. Ainsi, quand il redescendra à nouveau, après un séjour de 40 jours, il se sera écoulé au minimum 90 à 100 jours depuis l’alliance. Nous nous trouvons donc mi-août -voire fin août. La construction du tabernacle et du mobilier va être entreprise. Il est donc tout à fait compréhensible de considérer que Moïse en tant qu’homme fidèle sur sa maisonnée (Heb 3 :5; Ex 39 :42-43) était très imprégné de ce qui allait se passer. Par conséquent, il est naturel que le livre de l’Exode, et notamment sa partie finale s’inscrive dans un contexte qui soit plus sacerdotal. C’est la raison pour laquelle on lit un Décalogue cultuel dans la partie finale du livre de l’Exode.

 


Étude et commentaires du Livre Sacré
http://www.le-livre-sacre.net