RETOUR SOMMAIRE GÉNÉRAL |           RETOUR ACCUEIL           |           PAGE PRÉCÉDENTE           |           PAGE SUIVANTE     

 


Voici le courrier reçu.

Est-ce que Michel l'archange est Jésus? Rachel de St ... Canada

 


Essai de Réponse


 

Michel ou Mikaël qui signifie « Qui est comme Dieu ? » est le seul ange, excepté Gabriel, qui est nommé dans la Bible, mais il est aussi le seul à être appelé "archange" (Jude 9.) La première mention de ce nom figure dans le dixième chapitre de Daniel, où Mikaël est présenté comme “ un des principaux princes ("chefs"  dans la traduction Segond); il vint en aide à un ange moins puissant à qui s’opposait «le prince du royaume de Perse». Mikaël était appelé «votre prince [celui du peuple de Daniel]» et «le grand prince, défenseur des enfants de ton peuple» (Dn 10:13, 20, 21 ; 12:1). Ces indications identifient Mikaël à l’ange qui conduisit les Israélites à travers le désert (Ex 23:20,21,23; 32:34; 33:2). Cette déduction est confirmée par le fait que «Mikaël l’archange eut un différend avec le Diable et qu’il discutait au sujet du corps de Moïse» (Jude 9).

Seul Mikaël est appelé «l’archange», mot qui signifie «ange en chef» ou «ange principal». Ce terme n’existe qu’au singulier dans la Bible. Cela laisse supposer que Dieu n’a désigné qu’un seul chef de l’armée angélique. En 1 Thessaloniciens 4:16, la voix du Seigneur Jésus Christ ressuscité est qualifiée de voix d’archange [én phônê arkhaggélou], ce qui donne à penser qu’en fait il est lui-même l’archange car une voix d’archange ne peut venir que d’un archange. En outre, nul autre que Jésus n’a reçu le pouvoir de ressusciter les morts "et le Seigneur lui-même descendra du ciel. Ceux qui seront morts en croyant au Christ se relèveront les premiers".
Par conséquent, cette vibrante prophétie corrobore l’idée selon laquelle Jésus est bien l’archange Michel.

Ce texte le représente descendant du ciel avec « un cri de commandement ». Logiquement, le qualificatif s’appliquant à la voix qui lance ce cri de commandement ne devrait ni diminuer ni rabaisser le grand pouvoir que Christ Jésus possède désormais en tant que Roi des rois et Seigneur des seigneurs (Mt 28:18; Ré 17:14).

Des événements remarquables sont relatés en Révélation, chapitre 12, versets 7 à 17, concernant “le jour du Seigneur”. L’archange Michel précipite des cieux sur la terre Satan, le renégat. Plus tard, comme on peut le lire en Révélation, chapitre 19, versets 11 à 16, quelqu’un est appelé “Fidèle et Vrai”. Ce personnage céleste a pour nom "Roi des rois et Seigneur des seigneurs". Il est facile de l’identifier à celui dont Paul fait mention en 1 Timothée 6 :16 et qui est Jésus Christ.

D’autres analogies établissent également que Mikaël (ou Michel) est bien Jésus-Christ dans la gloire céleste. Après avoir mentionné Mikaël pour la première fois (Dn 10:13), Daniel énonça une prophétie qui s’accomplirait jusqu’au «temps de la fin» (Dn 11:40), puis il ajouta : «En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef qui là pour les fils de ton peuple» (Darby, Dn 12:1). Si ce texte est mis en parallèle de celui de l’évangile de Matthieu (25:31), l’action «se lever» se rapporte à l’action de celui qui prend possession du pouvoir royal. Cela confirme que Mikaël est bien Jésus Christ, puisque Jésus est le Roi établi par Dieu (Dan 7:13-14).

Dans son existence pré humaine, Jésus était appelé « la Parole » (Jn 1:1). En outre, il portait le nom personnel de Mikaël. En gardant le nom de Jésus après sa résurrection (Ac 9:5), « la Parole » indique qu’elle ne fait qu’un avec le ministère de Jésus-Christ sur la terre. En reprenant son nom céleste, Mikaël, et son titre (ou nom), « La Parole de Dieu » (Ré 19:13), Jésus établit le lien avec son existence pré humaine. 

Michel étant appelé archange, certains considèrent que l’assimiler à Jésus abaisse en quelque manière ce dernier. Mais, le nom même de Mikaël ou Michel, qui pose la question « Qui est comme Dieu ? » montre que Yehwah (nom hébreu de Dieu) est sans égal et que son archange Mikaël est son grand envoyé. Ce nom attire notre attention sur le ministère du Christ, et nous pourrions dire : « Qui est comme Dieu ... pour réaliser une œuvre semblable ? »

 

Complément suite à un courriel

  • Dan 10:13 , Michel l'un des premiers princes (ce qui signifie aussi l'une des premières créatures), vient en aide à l'ange 

  • Dan 10:21 Michel est le prince qui veille sur Israël, tout autant que Jésus qui veille sur l'Israël spirituel (Mat 28:20)

  •  Dan 12:1 "au temps de la fin Michel se lève en faveur des fils de ton peuple" (ceux qui sont introduits dans l'alliance, et par conséquent dans la nouvelle alliance. Il s'agit des israélites spirituels, puisque nous sommes au temps de la fin. Voir l'exposé sur la Nouvelle Alliance). 

  • Le seul qui se lèvera en faveur du peuple de Dieu est celui qui en aura reçu l'autorité (Dan 7:13, Mat 25:31) 

Jésus ressuscité est le seul personnage qui corresponde à l'énoncé des versets ci-dessus. De plus, dans une expression allégorique, saint Paul montre qu'un ange particulier veillait sur les israélites et que cet ange était Christ (1 Cor 10:4). De fait, le prince Michel qui veillait sur Israël est donc le Christ. Et pour appuyer cette idée entre le Prince protecteur et Jésus : "Jérusalem, Jérusalem, (...) que de fois J'AI voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes! Mais vous ne l'avez pas voulu" (Mat 23:37).

De cette courte réflexion, on peut conclure que Michel et Jésus sont le même personnage.

 

 


Étude et commentaires du Livre Sacré
http://www.le-livre-sacre.net